LYON

LYON

 

Me voici donc dans cette ville ou je ne suis jamais venue auparavant,je vais la decouvrir au fil de ses quartiers ou devrais je dire arrondissements.

 

La richesse architecturale de Lyon, dont la construction s'est déroulée sur 2000 ans, a permis à Lyon d'être classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Les patrimoines romains et religieux, ainsi que de magnifiques monuments jalonnent les quartiers de Lyon.

Je commence sur la place Bellecour.La plus grande place de Lyon Elle dispute à la place des Terreaux le titre de centre de la ville. Cette place immense, entourée de bâtiments au classicisme parfait offre des vues dégagées sur la colline de Fourvière.

 

Avec son bassin.

 

La place des terreaux c'est la plus belle place de Lyon du fait qu'elle en possede la plus belle fontaine et aussi deux des plus beaux batiments.Ainsi que part ses proportions d'un rectangle parfait.Elle est pavee de granite avec 69 petites fontaines et 14 pilliers qui sortent du sol ,une idee de Christian Drevet mise en place en 1994 lors du reamenagement de la place.

Ici le palais Saint Pierre appelle aussi Le musée des Beaux-Arts,il est installé dans une ancienne abbaye bénédictine, fondée avant le IXeme siècle et disparue sous la Révolution. Réservée aux jeunes filles de haute noblesse, dirigée par une abbesse nommée par le Roi, l'abbaye des Dames de Saint Pierre était particulièrement riche et puissante.

Sur celle ci l'hotel de ville un des plus imposants bâtiment historique de la ville .XVIIe siècle, Lyon s'embellit, la Presqu'ile devient centre-ville, la place des Terreaux qui va devenir le cœur de la ville va être pavée et s'embellir de l'Hôtel de Ville bâti entre 1645 et 1651 par Simon Maupin.Suite à un incendie en 1674, il sera restauré et modifié, notamment sa façade.

L'hôtel de ville fait l'objet d'un classement au titre des monuments historique depuis le 12 juillet 1886.

 

 

Au centre de la place, face à l'hôtel de ville, les édiles inaugurent le 22 septembre 1891 une fontaine allegorique de la Saone réalisée par Bartholdi Commandé dans un premier temps par le conseil municipal de Bordeaux en 1857 le groupe sculpté dénommé « Char triomphal de la Garonne » représentait la Garonneet ses 4 affluents se jetant dans l'océan ; le tout étant symbolisé par une femme menant un Quadrige. À la suite de l'Exposition Universelle de 1889, le monument, devenu trop cher pour Bordeaux, fut racheté en 1890 par le maire de Lyon,

 

Afin de construire le parc de stationnement souterrain des Terreaux, la fontaine, initialement située en face de l'hôtel de ville, a alors été déplacée à son emplacement actuel dans l'axe du palais Saint-Pierre. Le 29 septembre 1995, elle est classee monument historique.

Un petit détour s'impose sur cette place  des Celestins où brille le théâtre préféré des Lyonnais : le Théâtre des Célestins. Il remporte un record d'abonnés. Le bâtiment, construit à la fin du XIXe par l'architecte lyonnais Gaspard André, possède tout le charme flamboyant des théâtres à l'italienne avec ses galeries en fer a cheval,ses couleurs rouge et or....857 places.1ere representation le 6 avril 1792,apres plusieur incendies il prend sa forme actuelle en 1881.Quant à la place, beau mélange de bois et de verdure, elle est une halte idéale pour se laisser envahir par la quiétude. Une curiosité en son centre... Que cache la colonne de Buren ?

 

De nuit c'est encore mieux.

 

Opera Nationnal de Lyon bâti entre 1826 et 1831 par les architectes Chenavard et Pollet dans un style néo-classique. Façade sur péristyle, dominée par huit statues de muses (il manque Uranie). Entièrement rénové entre 1987 et 1993 par Jean Nouvel et Emmanuel Blamont. Seuls les quatre murs et le foyer du public, orné d'un plafond de Joanny Domer (1886) ont été conservés. Plusieurs étages sous le sol, salle tendue de noir, imposant dôme vitré coiffant l'édifice, abritant le foyer de la danse et un restaurant.

 

Bâtie au XIe siècle, l'abbaye bénédictine St Martin d'Ainay a eu un important rayonnement spirituel et temporel. Témoin de l'Art Roman à Lyon, elle présente en particulier des chapiteaux, un clocher porche, une coupole sur trompe...

 

Mais elle est plus jolie vu depuis derriere.

 

 

L'eglise Saint-Bonaventure possède l'une des plus belles ORGUES de Lyon. Cette église gothique fut édifiée en 1220, et refaite de 1325 à 1331, pour atteindre ses dimensions actuelles à la fin du XV°s. Elle a été occupée par des échoppes de la Révolution à 1803.

 

L'eglise Saint Nizier construite essentiellement aux XIVe et XVe siècles, elle est un bel exemple de style gothique flamboyant. Elle constitue un des plus beaux édifices religieux de la Presqu'île. Les chrétiens de Lyon auraient édifié une première basilique en ce lieu pour accueillir les centres des martyrs de l'an 177. Elle servit ensuite de sépulture à l'évêque Saint-Nizier qui lui donna son nom. Dans cette église étaient intronisés les échevins de la Ville.

 

Ici vu depuis le rue Edouad Herriot.

 

L'hôpital du Pont du Rhône a laissé place à l'Hôtel Dieu où Rabelais exerça sa fonction de médecin. L'Hôtel Dieu fut reconstruit au début du XVIIe siècle. L'hôpital domine les bords du Rhône avec sa façade de 375 m de long et son immense dôme.

 

Le Palais du Commerce et la Bourse ont été construits de 1855 à 1860 par l'architecte lyonnais René DARDEL (1796-1871). Inaugurés le 25 août 1860 par Napoléon III. Le Palais du Commerce fut classé Monument Historique en 1994.

 

La Cour des Voraces on ne peut pas manquer cette magnifique cour et son gigantesque escalier, auxquels on accède par une des traboules les plus célèbres de Lyon . La cour des Voraces, ou la maison de la République, fut le refuge historique des canuts pendant les révoltes de 1831, 1834 puis 1848. Suivant une légende, la confrérie de canuts, "les Voraces", se serait soulevée parce que le pot de vin octroyé par leurs employeurs serait passé de 1 litre à 48 centilitres, tel qu'on le sert encore aujourd'hui.

 

L'ancienne maison des avocats ce superbe édifice du XVIème siècle présente une très belle galerie sur cour. Il abrite le Musée internatioanl des miniatures et décors de cinéma. Traboule.

 

La cathedrale Saint Jean-Baptiste construite de 1180 à 1480, ce formidable édifice, du haut de ses 44 mètres, offre une illustration parfaite des transitions architecturales du Roman au Gothique. A découvrir : les chapelles latérales, les superbes vitraux, et le trésor qu'abrite la Manécaterie. L'horloge astronomique du 15è siècle dont les automates s'animent à midi, 14h, 15h et 16h.

 

Une vue de l'arriere de la  cathedrale avec la basilic sur la colline.

 

La Basilique Notre Dame de Fourviere edifiée entre 1872 et 1896, selon un style écletique par Pierre Bossan (1814-1888) et Sainte-Marie-Perrin.Austère à l'extérieur et très richement décorée à l'intérieur de mosaïque, vitraux et marbre.

 

Theatre Romain de Fourviere construit par Auguste en 15 avant JC, c'est le plus ancien théâtre de France (4700 places). En 119, la capacité fut portée à 10700 places. Fourvière est le lieu de fondation de Lugdunum (Lyon) en 43 av J.C., le theatre antique etait au centre de la ville Romaine . Il forme avec l'Odeon antique un site archéologique remarquable.

Une photo prise sur le site de la ville de Lyon parce que je n ai pas reussi a faire une aussi jolie.

 

Lyon on y trouve aussi des tresor cache ,il suffit parfois d'entre dans une cour pour decouvrir des endroit comme celui-ci.

Site au coeur de Saint Jean, le plus ancien des quartiers de Lyon, la Tour Rose est empreinte d'une véritable histoire ; Molière qui y joua notamment l'avant-première de sa pièce " L'Etourdi ". Cet établissement est aujourd'hui classé patrimoine mondial de l'UNESCO. La tour Rose dissimule, au sein de ses trois bâtisses de la Renaissance, jardins, terrasses et bassins.

 

Dans la rue Saint-Jean se trouve aussi la maison du Chamarier.Construite au milieu du XVe siècle par le chamarier de la cathédrale, chanoine chargé de la taxe et de la police, la maison du Chamarier se trouvait au niveau de la porte nord du cloître de la cathédrale

Elle illustre la transition entre le gothique et les prémices de la Renaissance. Le puits dans la cour est attribué à Philibert de L'Orme.

La maison devint la résidence de la marquise de Sévigné lorsqu'elle séjournait à Lyon.

 

Sa jolie cour avec ce belle ecalier.

 

Et aussi son jolie puits.

 

Dans cette meme rue se trouve aussi la maison des Viste qui date du 15em siecle.

Maison "le Viste" dite maison aux pommes de pin à cause de la décoration des consoles de fenêtre au premier étage. Façade de cinq niveaux, balcon au troisième étage, rez de chaussée et premier étage en pierre apparentes. Porche d'entrée ogival, sculpté.
Allée avec plafond à la française, cour avec galeries. Fut la propriété de la famille le Viste, marchands.

 

Le musée Gadagne (ou Hôtel de Gadagne) est un musee situé au cœur du Vieux Lyon dans le quartier Saint-Jean à . Il est constitué du musée d'histoire de Lyon et du musée des marionnettes du monde.

 

Et sa jolie cour.

 

L'hôtel Bullioud, est un immeuble de la rue juiverie. Au XVIe siècle, Antoine Bullioud, propriétaire de deux maisons donnant sur cour, souhaite faire construire, entre les deux, des cabinets et des galeries de communication. Il fait pour cela appel à l'architecte Philibert Delorme de retour d’Italie (en 1536). Les galeries sont appuyées sur des trompes, sans empiéter sur le sol de la cour.

 

Et son puits superbe...

Ici se termine la visite de cette tres belle ville que j'aime beaucoup.Elle offre une architecture incroyable avec tous ses tesors caches ou pas....

Une ville on il fait bon deambuler au bord du Rhone et a travers ses divers quartier qui on chacun leur charme...

Une ville ou je reviendrais avec plaisir...

 

FETES DES LUMIERES 2009

LYON

 

 

Je viens pour la premiere fois a cette fetes des lumieres,j'en ai beaucoup entendue parler mais ne suis jamais venue la decouvrir.Cette annee c'est la dixieme edition.

Lyon est une ville que j'aime beaucoup alors j'y revient avec plaisir,meme si cette fois-ci je vais plutot la decouvrir by night puisque cette fete a lieu le soir de 18hrs a minuit.

 

La fetes des lumieres est une institution a Lyon. Cette celebration existe depuis 1852. Al'epoque, suite a une violente epidemie de peste, des lyonnais decident de rendrent hommage à la Vierge Marie, en organisant une fête le soir du 8 septembre 1852. Mais ce jour-la, une importante crue contraint les lyonnais a repousser la fête au 8 décembre, jour de l'Immaculee Conception. Telle une malediction, le 8 decembre suivant, un orage violent s'abat sur Lyon, annulant ainsi les festivites. Mais apres une accalmie, les habitants decident d'illuminer la ville en deposant des bougies aux fenêtres des maisons et de descendre dans les rues. C'est ainsi qu'est nee la Fête des Lumieres.

Depuis 1852, la Fête des Lumieres a lieu chaque 8 décembre, durant plusieurs jours. Les habitants sortent leurs lumignons aux fenêtres: de grands verres colores ou l'on depose une bougie. La ville organise de nombreuses manifestations et des artistes contemporains creent des stuctures geantes illuminees et des éclairages multicolores, pour habiller les monuments de Lyon.

Je commence par la place Belcour avec sa grande roue.

 

 

Elle nous propose une nuit au musee.Images issues du Musee des Beaux-Arts.

 

Cette photo nous prepare pour la suivante...

 

Je pense que je suis d'accord.

 

 

J'aime beaucoup la photo suivante.

 

Apres la sculpture la peinture.

Ce ne sont que quelques une des images que j'ai pu voir,il est impossible de les mettres toutes et c'est aussi vraie pour le reste des monuments.

 

Me voici sur la place des Terreaux qui verra  passer le temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Absolument superbe...Cette pendule qui se promene le long des edifice...C'est aussi des couleurs incroyable...Je me demande comment ils font....Mais je suis heureuse d'avoir la chance de le decouvrir...

 

Interrieur de l'Hotel de Ville.

 

 

 

Me voici sur la place Louis Pradel,ou je peux admirer de superbe bouquet de fleurs-lumieres.Absolument superbe mon prefere.

 

 

 

 

Sur place c'est encore plus impressionnant...Superbe.

 

La cathedrale Saint-Jean tres beau spectacle reconstituant la constuction de la cathedrale: deux mains gigantesques dessinent la cathedrale, sa rosace, des charpentiers, des tailleurs, etc...

 

 

 

 

 

Pas mal cette petite histoire des battiseurs.

 

L'Hotel Dieu comment faire une annimation bouree d'emotion avec des moyens tres simple: des draps et des guirlandes. Dans un coin deux petites Fiat et un dialogue savoureuxavec l'accent italo-mediterraneen:il faut plier tous ces draps. 

 

 

 

 

Original,tout simple...

 

Place des Jacobins,tres jolie idee de mixer des images et de la musique de la Dolce Vita...

 

 

 

 

 

 

 

C'est pas mal ,mais sans plus.

 

L'eglise Saint-Nizier ,respire..

 

 

 

Une eglise qui nous regarde,je trouve ca plutot original comme idee.

 

Le theatre des Celestins

 

 

La Basilique de Fouviere sera un tableau de maitre.

 

 

Un tableau de maitre haut en couleur.

Dans une petite rue en redescendant de la cathedrale.

 

 

La gare Saint-Paul,avec son arbre fait de saux en plastic.

 

 

Une idee comme une autre,une facon original de les recycler.

 

Le Musee Gadagne,avec sa jolie cour interrieur.

 

 

Toute en couleur.

Au detour d'une rue...Il y a même des fantomes....

 

 

Mais ceux-la ne font que nous observer.

Et pour se reposer et grignoter quelques chose n'oublions pas les fameux Bouchon Lyonnais.

Je suis tres impressionnee par toutes ces lumieres ,ca doit etre un boulot monstre a realiser mais le resultat est superbe .

Je suis heureuse d'avoir eu la chance de decouvrir cette superbe fete,j'espere avoir le plaisir d'y revenir un jour.

 
 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site